Contents area

Novembre avec des offensives hivernales – automne sec et ensoleillé

29 November 2021
Topics: Climate

En moyenne nationale, la température en novembre 2021 s'est montrée conforme à la normale. Au Nord des Alpes, le mois a été marqué par de longues périodes de stratus, tandis que les régions de montagne et le Sud des Alpes ont bénéficié de journées ensoleillées. Au début du mois, la neige est tombée en abondance dans les Alpes orientales. Vers la fin du mois, il a neigé jusqu’en plaine des deux côtés des Alpes. L'automne a été peu arrosé sur une grande partie du territoire et globalement très ensoleillé. Localement, il s’agit de l'un des automnes les plus ensoleillés de ces 60 dernières années.

Temps ensoleillé au-dessus du stratus en Suisse orientale le 15 novembre 2021. Photo : Markus Kägi.
Temps ensoleillé au-dessus du stratus en Suisse orientale le 15 novembre 2021. Photo : Markus Kägi.

Régionalement plus frais que la norme

La température en novembre s’est montrée inférieure à la norme 1981-2010 de 0,5 °C dans les régions de basse altitude du Nord des Alpes. Localement, les valeurs de novembre ont été jusqu'à 1 °C en dessous de la norme, comme par exemple à Bâle ou à Saint-Gall.

En altitude, la température en novembre a légèrement dépassé la norme. Quelques sommets ont même enregistré presque 1 °C de plus que la norme. Au Sud des Alpes, la température en novembre a dépassé la norme 1981-2010 de 0,5 °C.

En moyenne nationale, la température en novembre 2021 a été conforme à la norme 1981-2010 qui est de 1,2 °C. La norme 1991-2020, qui sera utilisée à partir de 2022, est de 1,7 °C. Il y a donc un réchauffement de 0,5 °C entre les deux périodes normées. La norme préindustrielle de novembre 1871-1900 était de 0,3 °C. Depuis la période préindustrielle, le mois de novembre s'est réchauffé de 1,4 °C en Suisse.

Enlargement: Figure 1. La température en novembre en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Le point rouge montre novembre 2021 (1,2 °C). La ligne verte montre la norme 1981-2010 (1,2 °C). Les lignes rouges montrent les moyennes sur 30 ans 1871-1900 (moyenne préindustrielle) et 1991-2020.
Figure 1. La température en novembre en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Le point rouge montre novembre 2021 (1,2 °C). La ligne verte montre la norme 1981-2010 (1,2 °C). Les lignes rouges montrent les moyennes sur 30 ans 1871-1900 (moyenne préindustrielle) et 1991-2020.

Vigoureuse offensive hivernale

Le mois de novembre a débuté sous l'influence d'une dépression. Du 1er au 4 novembre, des précipitations se sont produites sur une grande partie du territoire. Les Alpes orientales, en particulier, ont localement reçu de la neige en abondance, avec jusqu’à 50-60 cm de neige fraîche en 4 jours. En un jour, il est tombé jusqu’à 40 cm, localement plus de 50 cm de neige fraîche.

Le site de Segl-Maria en Haute-Engadine a mesuré 56 cm de neige fraîche entre le 3 et le 4 novembre. Il s'agit de la deuxième plus grande somme de neige fraîche sur 1 jour pour le mois de novembre depuis le début des mesures en 1864, avec celui de novembre 1898. Il n'y a qu'en 1904 et 1950 que l'on a mesuré plus de neige fraîche en une journée en novembre à Segl-Maria, avec 65 cm à chaque fois.

Enlargement: Figure 2. Somme de neige fraîche la plus élevée sur 1 jour en novembre pour le site de Segl-Maria depuis le début des mesures en 1864.
Figure 2. Somme de neige fraîche la plus élevée sur 1 jour en novembre pour le site de Segl-Maria depuis le début des mesures en 1864.

Brouillard au Nord, ensoleillé ailleurs

Du 5 au 12 novembre, des situations de haute pression ont été l'élément météorologique déterminant. Elles ont apporté beaucoup de brouillard ou de stratus sur les régions de plaine du Nord des Alpes, qui se sont souvent dissipés l'après-midi. Le 12 novembre, le stratus a persisté toute la journée en de nombreux endroits.

Dans les Alpes et au Sud des Alpes, les conditions ont été généralement ensoleillées et même douces du 10 au 12. Les régions de montagne se sont montrées très douces avec une température moyenne journalière de 6 à 8 °C au-dessus de la norme 1981-2010.

Le temps anticyclonique persistant a été interrompu le 10 novembre par de l'air méditerranéen humide. Un fort foehn a soufflé dans les Alpes. La température maximale journalière a oscillé entre 16 et localement plus de 18 °C dans les vallées à foehn des Alpes orientales et du Valais.

De nouveau anticyclonique

Après une courte phase dépressionnaire du 13 au 15 novembre avec quelques chutes de neige jusqu'à environ 1000 m, le temps anticyclonique persistant s’est rétabli à partir du 16 novembre. Avec l'arrivée de l'anticyclone, le stratus est réapparu sur les régions de plaine du Nord des Alpes. Il est resté généralement présent toute la journée.

En revanche, en montagne et au Sud des Alpes, le temps a été ensoleillé du 18 au 21 novembre. Les 19 et 20 novembre, les stations situées sur les crêtes ont mesuré une température moyenne journalière de 6 à 9 °C supérieure à la norme 1981-2010.

Neige jusqu’à basse altitude

Entre une puissante zone anticyclonique sur l’Atlantique Nord et une zone dépressionnaire sur la Scandinavie, de l'air froid polaire s'est écoulé vers les Alpes à partir du 25 novembre. Au Nord des Alpes, les premières chutes de neige ont eu lieu jusqu’à basse altitude dans certaines régions le soir du 25, ainsi que le 26 novembre. Les chutes de neige se sont poursuivies au Nord jusqu’au 29 novembre et, dans certaines régions, un fin manteau neigeux s'est parfois constitué également à basse altitude.

Au Sud des Alpes, l’arrivée de l’air froid en soirée du 27 novembre s’est traduit par des chutes de neige jusqu’à basse altitude au Tessin, accompagnées de quelques orages avec de fortes averses de grésil.

Peu de précipitations

Le mois de novembre s'est montré pauvre en précipitations sur une grande partie du territoire. Dans de nombreuses régions, les quantités sont restées inférieures à 50 % de la norme 1981-2010, voire à 30 % dans certaines régions. Sur le Centre des Grisons et au Sud des Alpes, la norme a été localement atteinte ou dépassée. En Engadine, les précipitations ont atteint 125 à près de 140 % de la norme 1981-2010.

Enlargement: Figure 3. Répartition spatiale des sommes de précipitations en novembre 2021 (état au 28 novembre 2021), représentées en % de la norme 1981-2010.
Figure 3. Répartition spatiale des sommes de précipitations en novembre 2021 (état au 28 novembre 2021), représentées en % de la norme 1981-2010.

Début de l’hiver phénologique avec la chute des feuilles

La chute des feuilles du hêtre a commencé dans la dernière décade d'octobre et s'est intensifiée à partir de la fin du mois d'octobre avec le changement de temps vers des précipitations et des températures plus basses. Les feuilles du hêtre sont tombées conformément à la date moyenne par rapport à la période 1981-2010. La chute des feuilles du bouleau et du marronnier a déjà commencé sur une grande partie du territoire au cours de la dernière décade d'octobre. Ainsi, quelques feuilles sont déjà tombées lors du passage d’un front avec un vent fort le 21 octobre. La chute des feuilles des deux espèces d’arbre a pu être généralement classée comme "normale" ou "précoce" et a eu lieu 2 à 3 jours plus tôt que la moyenne. Le moment de la chute des feuilles est en partie déterminé par le vent, la pluie ou la neige.

Pendant tout le mois de novembre, les mélèzes ont continué à montrer leurs aiguilles jaunes. Le jaunissement des aiguilles a commencé à la mi-octobre en montagne et parfois déjà en plaine, et s'est poursuivi en novembre à des altitudes inférieures à 1200 mètres. Dans l'ensemble, le jaunissement des aiguilles a eu lieu 2 jours plus tard que la moyenne de la période 1996-2020. La chute des aiguilles des mélèzes a généralement commencé à partir de début novembre en montagne et à basse altitude, soit 2 jours plus tôt que la moyenne jusqu’à présent. En plaine, certains mélèzes sont toutefois encore jaunes, de sorte que les observations sur la chute des aiguilles des mélèzes se poursuivront en décembre.

Enlargement: Figure 4. Novembre est le mois des mélèzes jaunes, comme par exemple le 21 novembre à Aeschiried près de Spiez à environ 1100 m d'altitude.
Photo : Regula Gehrig.
Figure 4. Novembre est le mois des mélèzes jaunes, comme par exemple le 21 novembre à Aeschiried près de Spiez à environ 1100 m d'altitude. Photo : Regula Gehrig.

Le bulletin définitif de novembre 2021 sera disponible à partir du 10 décembre 2021 dans la rubrique bulletins climatologiques.

Un automne ensoleillé et peu arrosé

La température en automne a affiché une moyenne nationale de 6,5 °C, soit 0,5 °C au-dessus de la norme 1981-2010 ou 0,2 °C au-dessus de la norme 1991-2020 qui sera utilisée à partir de 2022 (Figure 4).

L’automne s’est montré doux en montagne avec un dépassement de la norme 1981-2010 de 0,7 à 1 °C. En revanche, les sites de Bâle et de Saint Gall au Nord des Alpes, de Segl-Maria en Haute-Engadine et de La Chaux-de-Fonds dans le Jura ont mesuré une température automnale proche de la normale. Sur les régions de plaine du Sud des Alpes, la température en automne a dépassé la norme 1981-2010 de 0,7 °C.

Enlargement: Figure 5. La température en automne en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Le point rouge montre l’automne 2021 (6,5 °C). La ligne verte montre la norme 1981-2010 (6,0 °C). La ligne rouge montre la norme 1991-2020 (6,3 °C).
Figure 5. La température en automne en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Le point rouge montre l’automne 2021 (6,5 °C). La ligne verte montre la norme 1981-2010 (6,0 °C). La ligne rouge montre la norme 1991-2020 (6,3 °C).

Septembre s’est montré doux, voire localement très doux avec un très bon ensoleillement. Certains sites avec de longues séries de mesures ont enregistré l’un des 10 mois de septembre les plus doux depuis le début des mesures. En moyenne nationale, la température en septembre a dépassé la norme 1981-2010 de 1,9 °C, et de même de plus de 2 °C sur les régions de montagne du Nord des Alpes.

En moyenne nationale, la température en octobre s’est montrée juste en dessous de la norme 1981-2010, malgré des conditions souvent ensoleillées. Le mois de novembre, marqué par des fréquents stratus au Nord des Alpes, a connu une température proche de la normale en moyenne nationale et parfois jusqu’à 1 °C au-dessus de la norme en montagne avec un ensoleillement plus important.

Régionalement très peu de précipitations

L'automne s'est montré peu arrosé sur une grande partie du territoire. Au Nord des Alpes, certaines régions ont enregistré l'un des automnes les plus secs depuis le début des mesures en 1864. Zurich, il n'est tombé que l’équivalent de 30 % de la norme 1981-2010, et à Berne l’équivalent de 40 %. A Zurich est en passe de connaître l’automne le plus sec depuis le début des mesures en 1864. Les automnes 1961, 1920 ainsi que 1907 et 1906 avaient juste été un peu plus humides. Au Sud du Tessin, en revanche, les cumuls automnaux ont été proches ou légèrement excédentaires.

En septembre, les sommes de précipitations n'ont atteint que 40 à 60 % de la norme 1981-2010 sur une grande partie du territoire, et localement, les valeurs ont été inférieures à 30 % de la norme. Certains sites ont mesuré l'un des mois de septembre les plus secs depuis le début des mesures. En Valais et au Sud des Alpes, les sommes pluviométriques de septembre se sont situées dans la norme, voire au-dessus.

Le mois d'octobre a de nouveau été peu arrosé sur une grande partie du territoire, avec localement moins de 30 % de la norme 1981-2010. Le Sud des Alpes a reçu entre 60 et 100 % de la norme sur une grande partie du territoire. Le mois de novembre a également été pauvre en précipitations, avec moins de 50 % de la norme 1981-2010 sur une grande partie du territoire et moins de 30 % sur certaines régions. L'Engadine est la seule grande région à avoir reçu des quantités excédentaires pour un mois de novembre.

Beaucoup de soleil

Grâce aux mois de septembre et d'octobre ensoleillés, la Suisse a connu un automne globalement très ensoleillé. Localement, il s’agit de l'un des automnes les plus ensoleillés de ces 60 dernières années.

En septembre, c’est surtout le Nord des Alpes qui a bénéficié d’un ensoleillement bien supérieur à la moyenne. Dans certaines régions, il a été enregistré l'un des mois de septembre les plus ensoleillés de ces 60 dernières années. Octobre a également été très ensoleillé, surtout au Nord des Alpes. Genève a enregistré le 6e mois d'octobre le plus ensoleillé depuis le début des mesures en 1897. En novembre, l’ensoleillement est resté inférieur à la norme 1981-2010 dans de nombreuses régions en raison de la présence fréquente de stratus. Des valeurs au-dessus de la norme ont surtout été enregistrées en montagne.

Le bulletin définitif de l’automne 2021 sera disponible à partir du 10 décembre 2021 dans la rubrique bulletins climatologiques.

La fonction de commentaires a été désactivé pour ce poste.
Contact form

Comments (0)