Contents area

Le Laseyerwind

30 November 2021, 4 Comments
Topics: About us

Le Laseyer (Laseyerwind) souffle à travers la vallée appenzelloise du Schwendetal. Il atteint parfois de telles intensités qu’il fait basculer des trains entiers. Dans le cadre d’un projet, les Chemins de fer appenzellois, l’EPF de Zurich et MétéoSuisse cherchent à élucider ce phénomène.

Que se passe-t-il donc ici ? À peine les stations météorologiques du Säntis et de l’Ebenalp ont-elles mesuré un vent faible à modéré de (nord-)ouest qu’une violente tempête souffle à travers la vallée appenzelloise du Schwendetal – mais provenant de la direction opposée, à savoir de l’est ! Le Laseyer s’est levé. Et ce n’est pas sans conséquences. En janvier 2007, par exemple, il a fait dérailler une voiture de commande des Chemins de fer appenzellois, qui pesait bien vingt tonnes.

Enlargement: Figure 1 : Un voyage idyllique dans le Schwendetal pour autant que le Laseyer ne se mette pas à souffler.
Figure 1 : Un voyage idyllique dans le Schwendetal pour autant que le Laseyer ne se mette pas à souffler.
(Photo : Chemins de fer appenzellois)

Le phénomène local du Laseyer survient dans une vallée située au pied du massif de l’Alpstein, entre l’Ebenalp et l’Alp Siegel. Le Schwendebach, qui coule au mileu de la vallée, prend sa source dans l’Alpstein et alimente le lac de Seealp (Seealpsee), la grande attraction touristique de la région. La forêt appelée Laseierwald, qui se trouve au sud-est de Wasserauen, terminus des Chemins de fer appenzellois, doit son nom au vent Laseyer.

Enlargement: Figure 2 : Le lieu du phénomène, la région de l’Alpstein et le Schwendetal.
Figure 2 : Le lieu du phénomène, la région de l’Alpstein et le Schwendetal.
(Source : swisstopo, www.geo.admin.ch)

Le Laseyer siffle à travers le Schwendetal surtout de novembre à mars. Mais les météorologues ne comprennent toujours pas en détail comment se forme ce vent tempétueux. La théorie la plus séduisante explique le phénomène par un « cylindre d’air » (rotor) qui se forme sur le flanc de la vallée le long de l’Alp Siegel. Le vent est dévié et accéléré par ce cylindre : le vent d’ouest en altitude se transforme en vent d’est dans la vallée.

Enlargement: Figure 3 : Un essai de simulation du Laseyer : il pourrait se former ainsi ou d’une manière semblable.
Figure 3 : Un essai de simulation du Laseyer : il pourrait se former ainsi ou d’une manière semblable.
(Source : Egloff Lukas, 2009. Master thesis: The Laseyer Rotor - Dynamics & Climatology, IAC ETH Zürich)

Le Laseyer constitue une menace et oblige les Chemins de fer appenzellois à interrompre la circulation des trains jusqu’à 25 jours par an et à la remplacer par un service de bus. Ce dispositif préventif n’est pas seulement coûteux mais présente aussi des désagréments pour les habitants et les touristes. C’est la raison pour laquelle les Chemins de fer appenzellois, l’EPF de Zurich et MétéoSuisse se sont fixé pour objectif, dans le cadre d’un projet, de chercher à élucider ce phénomène et d’optimiser les avis de vent pour le Laseyer. Alors que l’EPF de Zurich tente d’extrapoler le Laseyer à partir de modèles météorologiques, MétéoSuisse travaille à la conception d’une plateforme d’alerte que les Chemins de fer appenzellois mettront en œuvre dans leur exploitation.

Enlargement: Figure 4 : Dans le cadre du projet, une installation de mesure temporaire a été construite dans le Schwendetal.
Figure 4 : Dans le cadre du projet, une installation de mesure temporaire a été construite dans le Schwendetal.
(Photo : Chemins de fer appenzellois)

Littérature scientifique

Sprenger Michael et al, 2018: The Laseyer wind storm – case studies and a climatology. Meteorologische Zeitschrift, vol. 27, N° 1, 15–32. (en anglais)

https://www.research-collection.ethz.ch/handle/20.500.11850/239023?locale-attribute=de 

 

La fonction de commentaires a été désactivé pour ce poste.
Contact form

Comments (4)

  1. Yannick Fournier, 01.12.2021, 15:21

    Merci pour le partage ! Le phénomène des trains qui se couchent a aussi été observé en Suisse romande, notamment au MOB, mais il s'agissait de tempêtes "ponctuelles" et pas d'un phénomène aussi régulier que dans cette vallée.
    Petite coquille au passage : "Alptstein" juste sous la Figure 1.

  2. Miguel, 01.12.2021, 10:23

    N'y aurait-il pas du venturi dans cette histoire?

    1. MeteoSwiss, 01.12.2021, 12:08

      Bonjour. Il est possible que l'effet Venturi puisse jouer un rôle, mais il n'est pas mentionné comme un facteur potentiel dans l'article cité en fin de blog. Dans cet article, les auteurs analysent le potentiel effet de mécanismes tels que les rotors ou les ondes de gravité.

  3. Fluck, 01.12.2021, 07:56

    Extraordinaire sujet qui met bien en avant la difficulté de la prévision du vent aussi bien en force qu’en direction dans une topographie aussi complexe que la nôtre. Même la puissance des modèles numériques y perd son latin. Je me réjouis de voir les résultats de l’étude qui débute et merci pour ces articles passionnants !