Contents area

Analyse des chutes de neige attendues ce week-end

26 November 2021, 16 Comments
Topics: Weather

Une perturbation active touchera la Suisse durant la nuit de vendredi à samedi, ouvrant la porte à une incursion d'air polaire marquée par plusieurs vagues de précipitations successives et une situation de barrage du nord. Quelques explication concernant cette situation complexe.

On peut toujours se tromper en faisant des prévisions météo, mais le risque est quand même nettement plus grand lorsqu'il se passe quelque chose, comme par exemple ce week-end. Chronologie et répartitions des précipitations, intensité et cumuls, limite des chutes de neige, contamination du réseau routier, avertissements, autant d'occasions de faire tout faux et de s'attirer la foudre, paramètre également incertain.

Commençons par le plus simple et le plus fiable, la neige en montagne.

Cumuls de neige attendus en montagne

La prévision de neige en montagne est plus simple car la limite des chutes de neige sera, quoi qu'il arrive, inférieure à 1000 m. Du coup se pose uniquement la question de la chronologie des précipitations, et surtout celle des cumuls attendus. Même la chronologie importe finalement assez peu car la neige tombée ne fondra pas. Concentrons-nous donc sur les cumuls. 

Sur l'image d'ouverture de cet article figurent à gauche la température de la masse d'air, les lignes d'égale pression et les barbules de vent ; à droite les précipitations cumulées sur 3h. Ces deux images donnent un aperçu de la situation à 00 UTC le 27 novembre. On distingue notamment la perturbation active se trouvant aux portes de la Suisse. Cette dernière sera la première de plusieurs vagues de précipitations qui se succéderont jusqu'à lundi en fin de journée. Comme les vents d'altitude, moyennement forts, s'orienteront d'abord à l'ouest, puis au nord-ouest dès dimanche après-midi, ce sont essentiellement les reliefs faisant barrage à ces courants qui recevront les précipitations les plus intenses, à savoir les Préalpes, le Bas-Valais et le sud du Jura. 

Les quelques histogrammes ci-dessous montrent les vagues successives attendues jusqu'à lundi soir ainsi que la dispersion des prévision (correspondant à l'incertitude donc).

Enlargement:

Cumuls attendus en plaine

Dans les régions de plaine, la situation est plus délicate, et ce pour plusieurs raisons : 

- les reliefs environnants jouent un grand rôle sur l'intensité des précipitations, voire sur leur occurrence même.

- l'altitude est un facteur central sur la forme des précipitations (pluie, pluie-neige mêlées, neige mouillée, neige sèche), donc sur l'épaisseur du manteau neigeux.

- la température (donc la nature) du terrain est importante pour le pourcentage de neige tenant au sol.

Si l'on ajoute à cela l'incertitude liée à la seule prévision des précipitations (dispersion), une prévision d'épaisseur de neige à basse altitude est une véritable gageure faisant appel à des facteurs très divers. 

Pour tenter de tenir compte de ces différents facteurs non météorologiques, le modèle OSHD de l'Institus pour l'Étude de la Neige et des Avalanches (ENA, SLF) intègre les valeurs du modèle COSMO-2E et "agit" sur les cumuls de neige en tenant compte du tassement, de la température du sol et de l'air, du type de neige, etc...

Enlargement: Cumuls de neige prévus par le modèle OSHD du SLF intégrant les données de COSMO-2E et tenant compte du comportement du manteau neigeux en fonction de différents facteurs.
Cumuls de neige prévus par le modèle OSHD du SLF intégrant les données de COSMO-2E et tenant compte du comportement du manteau neigeux en fonction de différents facteurs.
Source :OSHD@SLF.ch et COSMO-2E@MétéoSuisse

Le modèle OSHD ci-dessus montre pour les régions de basse altitude des différences régionales assez notables. Ainsi la vallée de la Broye et les bords du Léman ou des Trois-Lacs devraient avoir des cumuls assez modestes d'ici à dimanche matin, notamment en raison de la fonte d'une partie des chutes de neige, mais également en raison d'une limite des chutes de neige très incertaine entre 300 et 600 m environ ainsi que de l'effet de subsidence sous le vent du Jura. En revanche, les hautes de Lausanne et le Plateau romand oriental (région Châtel-St-Denis), dont l'altitude est supérieure à 600 m et plus proches des Préalpes pourraient recevoir de 15 à 25 cm d'ici à dimanche matin.

L'histogramme de Romanel-sur-Lausanne ci-dessous montre les trois vagues attendues d'ici à lundi soir, ainsi qu'une assez grande incertitude concernant les quantités horaires. La limite des chutes de neige en revanche sera selon toute vraisemblance inférieure à cette station.

Enlargement: Limite des chutes de neige et précipitations attendues à Romanel-sur-Lausanne jusqu'à lundi soir. Si l'incertitude est plutôt faible pour la nuit de vendredi à samedi, elle est relativement élevées par la suite.
Limite des chutes de neige et précipitations attendues à Romanel-sur-Lausanne jusqu'à lundi soir. Si l'incertitude est plutôt faible pour la nuit de vendredi à samedi, elle est relativement élevées par la suite.
Source : Data4Web@MétéoSuisse.ch

Stratégie d'avertissements

Pour essayer de tenir compte de tous ces paramètres, les avertissements ont été répartis comme suit : 

- degré 2 jusqu'à lundi pour les régions de montagne dont la fiabilité - tout comme les seuils d'avertissement - est élevée.

- degré 3 jusqu'à dimanche matin pour la région du Plateau située entre Lausanne et les Préalpes pour laquelle les seuils d'avertissement sont assez bas et la fiabilité plutôt élevée.

- degré 2 jusqu'à dimanche matin pour les régions du Plateau avoisinant celles de degré 3 mais dont les cumuls devraient être moindre, notamment en raison de la topographie.

Pour les régions occidentales et septentrionales du Plateau ainsi que l'Ajoie, les seuils d'avertissement ne devraient pas être atteints. Des avis de chaussées glissantes seront éventuellement envoyés à plus court terme.

La nécessité de prolonger ou pas les avertissements pour les régions de plaine sera réexaminée samedi.

Enlargement: Carte de danger de MétéoSuisse, le 26 novembre à la mi-journée.
Carte de danger de MétéoSuisse, le 26 novembre à la mi-journée.
Source : MétéoSuisse

La fonction de commentaires a été désactivé pour ce poste.
Contact form

Comments (16)

  1. V, 27.11.2021, 09:09

    Samedi, Valais central: 5cm de neige à 1400m, pareil à 2200m(!) maigre. On entrevoit encore l'herbe.
    Espérons que la semaine à venir nous apporte vraiment de la neige.

  2. seb, 27.11.2021, 03:03

    J adore vos commentaires parce que c est très scientifique et que normalement c est les radars et prévisions automatiques qui font votre job. Mais on sait déjà que les 30cm annoncés à 800m ne seront que 15... je ne comprends pas comment il y a autant d erreur en voyant les courants arrivés. Merci et bonne nuit

    1. MeteoSwiss, 29.11.2021, 09:47

      Bonjour,
      Merci pour votre message. Comme rappelé au début de ce blog, la prévision de la neige est délicate car les chutes de neige dépendent de multiples facteurs, dont certains listés au début du paragraphe "Cumuls de neige en plaine". Soulignons également que la stratégie d'avertissements est aussi motivée par l'impact potentiel généré sur la population et les activités. Les premières neiges en plaine, même en faibles quantités, peuvent perturber les transports, notamment en ville.
      Il est toutefois juste que les quantités de neige prévues vendredi dernier pour les régions du Plateau sous 800 m étaient surestimées. On est toujours plus malins après coup.

  3. Flore R., 26.11.2021, 22:24

    Peut-on s'attendre à un Lake effect sur la Riviera? La température peine à descendre, le lac est chaud !

    1. MeteoSwiss, 29.11.2021, 09:07

      Bonjour,
      En effet, dans un flux d'ouest et avec la surface du Haut-Lac à plus de 10 °C (température visualisée sur la plate-forme Meteolakes développée par l'EPFL : http://meteolakes.ch/#!/hydro/geneva), un lake effect est plausible. D'ailleurs, les échos radar observés le long de la Riviera montraient une intensification au passage des précipitations sur l'eau, ce qui est sans doute en partie dû à un lake effect.

  4. Tomtom de St Livres, 26.11.2021, 21:51

    C'est bien internet, on peut lire l'analyse d'un vrai météorologue. D'habitude je comptais sur les commentaires de mémé, mais là maintenant je peux lui rabattre son caquet en sortant ma science.

  5. Claude Guignard, 26.11.2021, 19:50

    Une forte descente d'air froid va toucher l'Europe ces prochains jours. Ne serait-ce qu'en raison des basses températures les précipitations qui tomberont en montagne se feront sous forme de neige, qui pourrait bien s'installer pour quelques jours. Quelle quantité ? Difficile à prévoir de manière précise mais les pentes nord seront privilégiées. Quant aux régions de plaine elles ne resteront pas à l'écart mais il serait surprenant que, pour l'ouest du pays, il faille redouter des routes durablement blanches. En Europe la situation diffère fortement de celle rencontrée en Amérique du Nord où des descentes d'air froid peuvent entraîner dd graves problèmes.

  6. Être, 26.11.2021, 17:12

    Affaire à suivre!
    J'ai une question, pourquoi les températures sont restées aussi positives dans le canton de vaud même loin des lacs, alors qu'il faisait 0° en suisse alémanique, en ajoie et entre Lyon et Genève ? La neige tenait à 350m dans le sud du jura français. L'air froid nous entoure!

    1. MeteoSwiss, 26.11.2021, 17:31

      Bonjour, l'air froid venant depuis le nord, le Jura limite sa progression. Il a tendance à contourner le Jura, d'un côté vers le Plateau alémanique et de l'autre côté à l'ouest de Genève.

    2. Être, 26.11.2021, 18:07

      Intéressant, merci pour votre réponse!

  7. olivier, 26.11.2021, 16:41

    au pied du jura la neige sera abondante?

    1. MeteoSwiss, 26.11.2021, 17:21

      Bonjour, dans les régions averties en degré 2 au pied du Jura, les cumuls de neige fraîche attendus jusqu'à lundi sont d'environ 5 à 15 cm entre 400 et 600 m.

  8. Romain, 26.11.2021, 15:55

    A Cossonay-Ville pourrait on avoit bcp de neige vu que c'est au pied du jura?

    1. MeteoSwiss, 26.11.2021, 16:47

      Bonjour, pour l'instant les cumuls attendus dans cette région sont inférieurs aux seuils d'avis, mais il pourrait tomber quelques cm. La situation peut cependant évoluer et des avis être émis demain.

  9. Damien, 26.11.2021, 15:42

    Merci pour votre blog toujours aussi intéressant. Comment expliquer que cette seule zone située entre les hauts de Lausanne et les Préalpes fribourgeoise soit sujette à précipitations plus conséquentes sous forme de neige ? Il me semble peu fréquent que vous émettiez des avertissements niveau 3 de neige en plaine seulement pour 2 zones de danger et non pour région géographique plus grande.

    1. MeteoSwiss, 26.11.2021, 16:40

      Bonjour, comme expliqué dans le blog, la prévision est très délicate pour les régions de basse altitude et il a fallu faire des choix. Les cumuls attendus en montagne sont dans la fourchette d'un degré 2 jusqu'à lundi, les régions de basse altitude (400 à 800 m) à proximité du relief (vallons du Jura, Riviera, plaine du Rhône) sont donc incluses dans ces avis de degré 2. Sur le Plateau, les régions les plus exposées, jusqu'à dimanche matin, sont les hauts de Lausanne, le Jorat et la Haute-Broye, car le flux dans les basses couches de l'atmosphère sera encore orienté au sud-ouest. Il y aura donc un petit effet de barrage dans ces régions. À partir de la mi-journée de dimanche, le flux s'orientera davantage au nord-ouest, et ces régions seront donc moins exposées. Des avis pourront par contre être émis pour d'autres régions pour la nuit de dimanche à lundi si nécessaire ou même prolongés pour les régions déjà averties.