Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse

Actualités météorologiques

20 février 2014 / Olivier Duding

 

Troisième hiver le plus chaud depuis 1864

 

A quelques jours de la fin de l'hiver météorologique, la Suisse vivra sans doute son troisième hiver (période du 1er décembre au 28 février) le plus chaud en moyenne nationale depuis le début des mesures en 1864, derrière les hivers 2006/2007 et 1989/1990. Par ailleurs, alors que des précipitations sont encore prévues au Tessin d'ici la fin du mois, la ville de Lugano a connu son hiver le plus humide depuis 1864, dépassant largement le record de l'hiver 1950/1951.

 

Le froid n'étant toujours pas prévu d'ici la fin du mois, il est déjà possible de tirer quelques conclusions au sujet de l'hiver météorologique 2013/2014 qui s'achèvera dans quelques jours. Ainsi, on peut déjà affirmer de manière très prudente que la Suisse vivra son troisième hiver le plus chaud en moyenne nationale depuis le début des mesures en 1864, derrière les hivers 2006/2007 et 1989/1990. L'écart à la norme 1981-2010 sera probablement compris entre 1.7 et 1.9 degré.

 

Ecart prévu à la norme 1981-2010 des températures pour l'ensemble de la Suisse

Figure 1 : écart prévu à la norme 1981-2010 des températures pour l'ensemble de la Suisse. A droite, on retrouve les 5 hivers les plus chauds (pour 2007 par exemple, lire hiver 2006/2007) et les 5 hivers les plus froids. En bas figure la probabilité que l'événement se produise par rapport à la prévision de température pour les derniers jours du mois. La probabilité que l'hiver 2013/2014 figure au 3ème rang des plus chauds est supérieure à 98%.

agrandir.gif, 58 KB

Même s'il a brièvement neigé en matinée du 29 janvier à Genève avec une couche de neige qui a rapidement fondu, aucun centimètre de neige fraîche n'a été comptabilisé à Genève et à Neuchâtel depuis le 1er décembre 2013. Pour retrouver un hiver météorologique sans neige, il faut remonter à l'hiver 2007/2008 pour ces 2 villes. A noter qu'il était tombé 19 cm de neige le 24 mars 2008 à Neuchâtel. Cela montre que l'hiver peut toujours revenir en force, même après la mi-mars !

 

Autre fait remarquable : la ville de Bâle n'a connu aucune journée sans dégel depuis le 1er décembre. On parle de journée sans dégel lorsque la température maximale de la journée reste inférieure à 0 degré. Cela n'était plus arrivé depuis l'hiver 1876/1877.

 

Le Sud des Alpes a non seulement connu un hiver météorologique très doux, mais aussi très humide. La ville de Lugano a déjà largement battu son record hivernal de précipitations. Du 1er décembre 2013 au 19 février 2014, il est tombé 635 mm de précipitations, soit largement plus que le précédent hiver le plus pluvieux en 1950/1951 qui avait recueilli une lame d'eau de 538.2 mm. La norme 1981-2010 des précipitations hivernales pour Lugano est de 194 mm.

 

La Haute-Engadine a aussi connu un hiver riche en précipitations avec d'importantes quantités de neige. Toutefois, le record pluviométrique de l'hiver 1950/1951 ne devrait pas être atteint. Cependant, un deuxième rang est très probable pour la station de Samedan.

 

Un bilan provisoire de l'hiver 2013/2014 sera disponible à partir du 27 février sur cette page.

 

L'hiver le plus arrosé à Lugano

Cumul des précipitations hivernales

DeutschItalianoEnglish Portrait Shop
       
Situation générale Prévisions détaillées Temps actuel Couche d'ozone Santé Développement de la végétation Prévisions numériques Prévision par thème Actualités météo Temps passé
Le climat en Suisse Le climat aujourd'hui Le climat de demain Rubrique internationale Réseaux de mesures Rapports sur le climat
Produits A-Z Aéronautique Agriculture & bâtiment Routes Plein air Conseils Portail de données Assurances Autorités Ecoles et universités Energie Tourisme Pour votre web Télécommunication
Recherche & Développement Publications Evénements Consortiums Projets actuels Projets achevés
Dangers Perspectives à 5 jours Bulletin de vigilance Informations supplémentaires Cantons